Les bienfaits des congés payés

Les bienfaits des congés payés

Pour être reposant, un congé n’a pas besoin absolument d’avoir une durée de 2 semaines, bien qu’une telle période puisse effectivement nous donner le temps de bien décrocher! En fait, même les longs weekends, tels que les congés fériés, ont eux aussi leurs bénéfices!

Au Québec, on compte 8 congés minimaux et, selon l’Institut de la statistique du Québec, la moyenne québécoise en 2018 était de 12,3 jours par année [1]. Ces congés ont été instaurés à travers les années et l'origine des congés payés annuels remonte quant à eux à 1946 [2] avec la première semaine de vacances payées.

Parfois un casse-tête pour les opérations, ces congés sont tout de même primordiaux pour le bien-être de vos employés.

Pourquoi est-ce important les congés?

Voici quelques raisons qui démontrent cette nécessité de prendre une pause :

  • Réduction du risque d’épuisement professionnel (burnout)

Bien qu’il ne remplace pas des éléments essentiels comme la gestion de la charge de travail et la reconnaissance au travail, les congés réguliers permettent de prévenir l'épuisement professionnel en offrant une pause nécessaire pour se ressourcer.

  • Repos qui réduit le stress

Prendre des congés permet de réduire le stress accumulé, offrant ainsi une pause bien méritée. Le cerveau se doit de ralentir et de se reposer tout comme le corps a besoin de dormir.

  • Réduction de l’absentéisme

Les employés reposés sont plus motivés et moins enclins à s'absenter du travail de façon non planifiée.

  •  Réduction des départs volontaires

Certaines recherches [3] ont démontré que les employés, qui bénéficient de congés sur une base régulière, sont plus susceptibles de rester fidèles à leur entreprise.

  • Réduction des risques de blessures physiques :

Selon une étude de l'Université de Toronto[4], l'incapacité à prendre des vacances payées peut augmenter les risques de blessures physiques.

  • Moins de maladies cardiovasculaires

Il est reconnu que le stress augmente les risques de détresse psychologique et de maladies physiques. Selon une étude publiée dans le Psychology and Health en 2020[5], les congés réguliers sont associés à une meilleure santé métabolique, réduisant ainsi les risques de maladies cardiaques.

Et ça coute cher les congés payés ?

Il est évident que l’absence des travailleurs a des coûts. Mais, dans le cadre d’une approche de gestion axée sur les résultats, lorsque les objectifs sont atteints et le travail est accompli, les congés n'ont probablement pas la même incidence.

De plus, le coût des congés (vacances et jours fériés), estimé en 2018 à environ 8% du salaire annuel, est un coût bien minime par rapport au coût de l'absentéisme pour épuisement professionnel. Évalués à 16 milliards de dollars en 2013, les taux d’absentéisme sont en hausse de 19% depuis 2017[6].

Bénéfices des congés de courtes durées :

Même de courte durée, les jours de congé, tels que les jours fériés, sont bénéfiques, surtout lorsque les individus en profitent pour ne rien faire ! En effet, lorsque ces congés sont pris comme des vacances, c’est-à-dire des journées où l’on se "déconnecte" complètement du travail et même des tâches ménagères, ils offrent des avantages significatifs, notamment en ce qui concerne le bien-être. Ce bénéfice est notamment présent par le simple fait de vivre pleinement le moment présent. Cela se traduit par un sentiment de bonheur accru lors du retour au travail. .[7]

Encourager la prise de congés

Malgré l'importance de ces congés, un sondage réalisé par la firme américaine Qualtrics [8], en 2021, a révélé que seulement 27% des répondants avaient utilisé tous leurs jours de congés. Parmi les raisons évoquées pour de ne pas prendre tous les congés disponibles se retrouvent la peur du volume de travail à reprendre au retour et la pression des collègues.

En résumé, les congés payés sont essentiels pour la santé mentale et physique des employés, ainsi que pour la productivité globale de l'entreprise. Il est crucial que les employeurs encouragent activement la prise de congés et veillent à ce que leurs équipes bénéficient pleinement de ces moments de repos bien mérités. Enfin, pour encourager et sécuriser les employés de prendre ces congés, il est essentiel de promouvoir une culture de collaboration et de confiance au sein de l'équipe de travail. Et cela aussi peut représenter un défi!

Besoin d'aide avec la gestion de vos équipes ?

Prenez rendez-vous avec moi ici!

 

Marie-France Godin, CRIA

 

Références

[1] https://statistique.quebec.ca/fr/communique/avis-de-diffusion-les-conges-annuels-les-jours-feries-et-les-conges-mobiles-dans-les-entreprises-de-200-employes-et-plus-en-2018

[2] https://www.ledevoir.com/societe/613965/le-temps-des-vacances-une-petite-histoire-des-vacances

[3] Renaud, S., St-Onge, S., & Morin, D. (2021). Do vacations and parental leave reduce voluntary turnover? A study of organizations in the ICT sector in Canada. International journal of manpower42(7), 1224-1237.

[4] Nadalin, V., Mustard, C., & Smith, P. M. (2021). The impact of adverse employment and working conditions on the risk of workplace injury in Canada. Safety and health at work12(4), 471-478.

[5] Bryce HruskaSarah D. Pressman, Kestutis Bendinskas & Brooks B. Gump (2020) Vacation frequency is associated with metabolic syndrome and symptoms, Psychology & Health, 35:1, 1-15, DOI: 10.1080/08870446.2019.1628962

[6] https://www.journaldequebec.com/2023/02/09/labsenteisme-nouveau-grand-facteur

[7] West, C., Mogilner, C., & DeVoe, S. E. (2021). Happiness from treating the weekend like a vacation. Social Psychological and Personality Science12(3), 346-356.

[8] https://www.benefitscanada.com/news/bencan/just-27-of-u-s-workers-taking-all-vacation-days-survey/

Retour au blog